Prépa Concours des Carrières Sociales

social-nov16-01Préparation aux concours des Carrières Sociales

Pour consulter la fiche de la formation, merci de cliquer ICI.

Pour télécharger le DOSSIER de CANDIDATURE, merci de cliquer ICI.

 

Éducateur spécialisé, Moniteur-Éducateur, Assistant de Service Social ou Éducateur de Jeunes Enfants… près de 300 établissements dans toute la France proposent ces formations.

 

> Le Concours

Accessible aux bacheliers pour Éducateur Spécialisé, Éducateur de Jeunes Enfants et Assistant de Service Social.

La sélection passe par un concours composé d’épreuves écrites visant, le plus souvent, à vérifier les capacités d’analyse et de synthèse du candidat, sa culture générale et sa maîtrise du français. Suit un entretien pour évaluer sa motivation et son aptitude pour le métier. C’est le moment de faire valoir les acquis d’un stage ou du bénévolat. Toujours appréciée et parfois nécessaire, l’expérience du terrain est un atout certain.

Aucun diplôme n’est exigé pour Moniteur-Éducateur. Sont dispensés de l’épreuve écrite, les candidats titulaires :

  • du bac
  • du certificat d’aptitude aux fonctions d’aide médico-psychologique
  • du diplôme d’Etat de technicien de l’intervention sociale et familiale

 

Nos professeurs, hautement qualifiés, compétents et disponibles accompagnent les étudiants vers la réussite dans une ambiance, studieuse mais détendue : le gai savoir, la mutualisation des connaissances, voilà ce qui plaît à nos élèves…

 

> Les Métiers

L’assistant de service social rencontre dans son quotidien, familles, adultes, enfants, personnes en difficultés financières ou familiales, en parcours d’insertion, en recherche d’hébergement… En se mettant à la disposition de la personne, l’ASS analyse sa demande, évalue sa situation, l’informe sur les démarches à entreprendre et lui facilite l’accès à ses droits.

L’aide apportée est un accompagnement, un plan d’action élaboré avec la personne. Il s’appuie sur l’appréhension globale de la situation d’une personne ou d’une famille. L’action menée tient compte de tous les éléments, sociaux, financiers, familiaux, personnels, qui entrent en jeu et interfèrent dans la recherche d’une solution, les capacités à agir et à prendre en main une situation.

En parallèle, avec le développement de projets partenariaux, les assistants de service social se voient de plus en plus chargés d’animer et de coordonner des équipes de travailleurs sociaux œuvrant sur le terrain.

L’éducateur spécialisé conçoit et met en œuvre des projets d’aide à l’insertion sociale et professionnelle. Il assure un rôle de médiation entre les personnes et différents organismes (logement, emploi, banque, enseignement). Il organise leurs occupations quotidiennes et y participe (repas, coucher).Quelques soient les types de publics dont il a la charge, son action a pour but de préserver ou de rétablir leur autonomie. Par le soutien qu’il apporte, il aide les personnes à surmonter leurs difficultés et à renouer les liens familiaux et sociaux. Il contribue au développement affectif ou psychologique des jeunes, lutte contre leur désœuvrement et favorise leur insertion professionnelle, grâce à des projets pédagogiques personnalisés.

Il peut exercer dans des domaines différents tels que le travail social, enseignement spécialisé ou scolaire, santé, protection judiciaire de la jeunesse, prévention de la délinquance.

L’éducateur de jeunes enfants a pour rôle essentiel de favoriser le développement et l’épanouissement des jeunes enfants de 0 à 7 ans en stimulant leurs potentialités intellectuelles, affectives et artistiques.

Par le jeu et les activités d’éveil, il permet aux plus petits d’acquérir le langage, des habitudes d’hygiène et de sécurité, les règles de la vie sociale… favorisant ainsi l’acquisition de leur autonomie et de leur socialisation. Il assure la continuité éducative dans le respect du milieu familial et doit être à l’écoute aussi bien des enfants que des parents.

Le moniteur-éducateur exerce son activité auprès d’enfants, de jeunes ou d’adultes inadaptés, handicapés ou en situation de dépendance.  Il effectue un travail d’accompagnement et d’aide en liaison avec l’éducateur spécialisé. Il aide à instaurer, restaurer ou préserver l’adaptation sociale et l’autonomie de ces personnes. Il participe à l’action éducative, à l’animation et l’organisation de la vie des personnes accueillies. Il se situe à mi-chemin entre l’éducateur spécialisé et l’aide médico-psychologique.

 

> La Formation

Sur 1 ou 3 ans, les formations varient selon le diplôme.  Près de la moitié du programme est consacrée aux stages pratiques. L’articulation entre théorie et stages est très enrichissante. Elle facilite l’insertion dans la vie professionnelle.

L’autre point fort de ces formations, c’est le suivi individuel. Cela passe par une évaluation personnalisée, un accompagnement lors de la rédaction du mémoire, ou des visites de stage de son référent. Qu’il soit à l’école ou en stage, l’élève est bien encadré.

> Les débouchés

La tendance générale. D’après l’enquête de la DARES sur les Métiers en 2022, le social devrait continuer à recruter d’ici cette échéance, notamment du fait du départ en retraite de nombreux travailleurs sociaux. Cependant, les embauches dans le social seront moins nombreuses qu’au début des années 2000 car les restrictions budgétaires limitent les recrutements dans le public et aussi les associations. Les recrutements seront surtout nombreux dans le secteur des services à la personne et dans les métiers ou les structures auprès des personnes âgées. Pas de problème de débouchés pour les assistantes maternelles, les auxiliaires de vie sociale et les aides médico-psychologiques (AMP). Les éducateurs et éducatrices spécialisés trouveront aussi des postes du fait du large spectre de leur métier : ils restent recherchés tant par de nombreux internats de jeunes que des structures pour les personnes âgées.

social-nov16-02