Prépa Concours Infirmier

inf-nov16-02Cette Classe Prépa regroupe des étudiants désireux de préparer le concours d’entrée dans les INSTITUTS DE FORMATION EN SOINS INFIRMIERS (IFSI).  

INFORMATIONS GÉNÉRALES : ICI 

DOSSIER DE CANDIDATURE : ICI  

> Le métier

L’infirmier effectue des soins de nature préventive, curative ou palliative afin d’améliorer, maintenir et restaurer la santé. Il a un rôle de collaboration important avec l’équipe soignante. Quel que soit son lieu d’exercice il assure, avec l’aide-soignant qui travaille sous sa délégation, les soins d’hygiène, de confort et de sécurité du patient.

La capacité à s’organiser et à analyser rapidement une situation est un atout pour s’épanouir dans ce métier. Sur le plan psychologique, la maturité et la capacité à prendre du recul permettent de côtoyer la maladie et la mort en se préservant le mieux possible sur le plan personnel.

Quand il n’est pas salarié dans un hôpital ou une clinique privée, l’infirmier coordonne et dispense des soins dans des structures diverses : maisons de retraite, centres de réadaptation, de soins palliatifs, de santé au travail ou de santé scolaire… Il peut également exercer en libéral.

Les infirmiers peuvent se spécialiser pour devenir Infirmier de bloc opératoire, Infirmier anesthésiste, puéricultrice. Il peut encore préparer un diplôme de cadre de santé, cadre supérieur, directeur des soins dans un établissement de santé, ou directeur d’un centre de formation… selon les années d’exercice

 

> La formation

Pour devenir infirmier, un diplôme d’État est obligatoire, ce diplôme est reconnu depuis la réforme des études en 2009 comme licence et ceci dans toute l’Union Européenne : Arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d’Etat d’infirmier.

Il s’agit d’une formation en trois ans, alternant cours théoriques et stages pratiques en établissement de soins.

Les champs d’apprentissage du diplôme recouvrent dix compétences

 

Cinq compétences « cœur de métier »

1.      Évaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine des soins infirmiers

2.     Concevoir et conduire un projet de soins infirmiers

3.     Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens

4.     Mettre en œuvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique

5.     Initier et mettre en œuvre des soins éducatifs et préventifs 

Cinq compétences « transverses », communes à certaines professions paramédicales et qui doivent être validées pour le métier d’infirmier

1.      Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins

2.     Analyser la qualité des soins et améliorer sa pratique professionnelle

3.     Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques

4.     Organiser et coordonner des interventions soignantes

5.     Informer et former des professionnels et des personnes en formation

 

Les unités d’enseignement sont en lien les unes avec les autres et contribuent à l’acquisition des compétences. Elles couvrent six champs :

 

1.      Sciences humaines, sociales et droit,

2.     Sciences biologiques et médicales,

3.     Sciences et techniques infirmières, fondements et méthodes,

4.     Sciences et techniques infirmières, interventions,

5.     Intégration des savoirs et posture professionnelle infirmière,

6.     Méthodes de travail.

 

Le référentiel de formation du diplôme d’Etat d’infirmier est ainsi constitué de 36 matières de formation réparties dans 59 unités d’enseignement pour permettre une progression pédagogique cohérente.

 

Modalités pédagogiques

Les enseignements sont réalisés sous la forme de cours magistraux, travaux dirigés, travaux personnels (rédaction de mémoire, travaux guidés ou en autonomie…) et stages.

 

> Les débouchés

Pour l’année 2015-2016, l’Arrêté du ministère des Affaires sociales et de la Santé publié au Journal Officiel de la République française du 3 juillet 2015, (JO du 8 juillet 2015) fixe à 30 844 le nombre d’étudiants à admettre en 1ère année d’études préparatoires au diplôme d’Etat d’Infirmier.

  

> Le concours

La formation répond aux programmes et instructions officiels. 

 

– CULTURE GENERALE :

Apport et approfondissement de connaissances sur les grands thèmes médico-sociaux

Actualisation de ces thèmes par rapport à leur médiatisation (Revue de presse hebdomadaire)

Méthodologie des épreuves de sélection

Validation des acquis par évaluation

 

– TESTS PSYCHOTECHNIQUES :

Epreuves de raisonnement logique, d’aptitude verbale, numérique, tests d’attention

Evaluation de son niveau par rapport aux épreuves et amélioration de ses performances par un entraînement continu et chronométré

 

– PREPARATION APPROFONDIE AUX ENTRETIENS :

Détermination de ses motivations en élaborant son projet professionnel

Découverte des différents aspects de la formation

Simulations d’entretiens individuels afin de satisfaire aux critères d’évaluation de l’épreuve d’admission

 

Ces connaissances font l’objet de contrôles continus :

1 Devoir surveillé tous les 15 jours

4 Concours blancs

1 ou 2 tests par semaine (orthographe, vocabulaire, actualité, maths…

inf-nov16-03