Prépa Concours Orthophoniste

prepa-ortho-01

Cette Classe Prépa regroupe des étudiants désireux de préparer le concours d’Orthophoniste.

 

INFORMATIONS GENERALES : ICI

DOSSIER DE CANDIDATURE : ICI

 

> Le métier

L’orthophoniste rééduque l’enfant ou l’adulte souffrant de troubles de la voix et du langage oral et écrit. Il soigne le bégaiement, les retards de parole, les défauts de prononciation, la perte de la parole après un accident ou une opération, ainsi que les difficultés à l’écrit et en calcul. Il intervient principalement auprès des enfants, mais aussi auprès des personnes malentendantes ou souffrant d’un handicap (trisomie, autisme, infirmité motrice cérébrale…) sur prescription médicale.

Ce thérapeute travaille en collaboration étroite avec des psychologues, des psychomotriciens. Un jeune orthophoniste qui veut travailler en cabinet (libéral) doit se créer ou reprendre une clientèle. Pour cela, il peut s’installer avec d’autres professions paramédicales ou travailler à domicile. S’il préfère être salarié, les débouchés se situent principalement dans le secteur public (hôpitaux).

> La Formation

Le décret du 30 août 2013 relatif au régime des études en vue du certificat de capacité d’orthophoniste a été publié au journal officiel du 1er septembre 2013.

Le certificat de capacité d’orthophoniste confère le grade de master. Les études comportent 10 semestres de formation (soit 5 années), et se composent du premier cycle correspondant au niveau licence, et du deuxième cycle correspondant au niveau master.

Le contenu de la formation d’orthophoniste est vaste et varié :

Cours médicaux assez généralistes : Pharmacologie, Épidémiologie, Physique acoustique, Anatomie et Physiologie des systèmes auditif et nerveux ainsi que du pharynx et du larynx, Neuro-pédiatrie, Neurologie, Pédopsychiatrie, Psychiatrie de l’adulte, Déontologie, Autisme, Trisomie…

– Cours relatifs à la psychologie de la personne : Fonctions cognitives, Psychologie, Pédagogie et Organisation du système scolaire, Psychomotricité et Psycholinguistique.

Cours très ciblés : Phonétique, Linguistique, Pathologies diverses comme, l’audioprothèse, les troubles fonctionnels, les troubles du développement et du langage, les troubles de la parole et de l’articulation, la surdité de l’adulte, de l’enfant et de l’adolescent, les implants cochléaires, le bégaiement, la dyslexie, les troubles du langage écrit et/ou oral, les troubles neurolinguistiques, aphasie et syndrome, les pathologies de la communication, traumatologie, la pathologie laryngée.

A la fin de son cursus, un mémoire de fin d’études, doit être présenté lors d’une soutenance.

De plus, chaque année, les élèves orthophonistes effectuent des stages dans différentes structures telles que dans les centres de soins, CMPP (centres médico-psycho-pédagogiques), IME (instituts médico-éducatifs), MAS (maisons d’accueil spécialisés), hôpitaux, cabinets privés d’orthophonie.

> Les débouchés

La majorité des orthophonistes travaillent en libéral. Les professionnels s’installent, seuls ou à plusieurs, en cabinet. Les services de pédiatrie, de rééducation fonctionnelle d’ORL ou de gériatrie, les hôpitaux pédopsychiatriques, les centres médico-pédopsychiatriques, et les centres spécialisés pour enfants handicapés embauchent aussi beaucoup d’orthophonistes.

Les écoles ont établi un numerus clausus selon les besoins.

En 2015-2016 le nombre d’étudiants à admettre en première année d’études du certificat de capacité d’orthophoniste est 819.

> Le concours

Le concours se divise en deux étapes. Cependant, les épreuves peuvent varier d’une école à l’autre.

L’épreuve d’admissibilité : une évaluation de vos connaissances en langue française. Peuvent s’ajouter des épreuves d’expression écrite, de culture générale, de raisonnement mathématique, de biologie…

L’épreuve d’admission : 1 oral qui évalue, le plus souvent, vos motivations, vos connaissances sur le métier…

Ces épreuves visent à apprécier votre connaissance de la langue écrite dans son aspect lexical, grammatical, syntaxique et sémantique au moyen de divers exercices : dictée de textes, de mots, de phrases, à corriger, QCM de vocabulaire, analyse grammaticale, conjugaison ; vos capacités d’analyse, de réflexion, de synthèse, et d’expression : compréhension de texte, résumé, dissertation, synthèse ; ainsi que vos capacités de logique et de raisonnement opératoire grâce à des : tests psychotechniques.

Une ou plusieurs épreuves orales visant à apprécier votre capacité d’adaptation, votre ouverture d’esprit, et votre motivation.

prepa-ortho-02