Concours de la Résistance et de la Déportation

Lauréats de Join-Lambert (2006)Le concours national de la Résistance et de la déportation (CNRD) est créé officiellement en 1961 par Lucien Paye, ministre de l’éducation nationale, à la suite d’initiatives d’associations et particulièrement de la Confédération nationale des combattants volontaires de la résistance (CNCVR).

 

Ce concours a pour objectif de perpétuer chez les jeunes Français l’histoire de la résistance et de la déportation afin de leur permettre de s’en inspirer et d’en tirer des leçons civiques dans leur vie d’aujourd’hui.

 

Pour le concours de 2009, le jury national proposait le thème suivant :

Les enfants et les adolescents dans le système concentrationnaire nazi.

 

En 2010, le thème était : L’appel du 18 juin.

  

Ce thème a pu être l’occasion de réfléchir, entre autres, sur le processus et les circonstances qui ont contribué à faire des enfants et des adolescents les victimes du système concentrationnaire nazi. Le sort de ces enfants et adolescents était au cœur de l’étude et de la réflexion des candidats.

On a pu prendre en compte l’évolution, dans l’après-guerre, du droit international et national dans le domaine de la protection de l’enfance.

Les recherches des élèves ont porté sur la situation de leur commune ou de leur département, en s’appuyant sur les archives municipales et départementales, la documentation des musées spécifiques, et bien entendu les témoignages qu’ils ont recueillis localement ou lus.

Les sujets des devoirs individuels (première et quatrième catégories) sont élaborés, pour chaque académie, par une commission présidée par un inspecteur d’académie-inspecteur pédagogique régional d’histoire et de géographie, désigné par le recteur. Cette commission est en outre composée d’un (ou deux) représentant(s) de chaque jury départemental désigné(s) par les présidents des jurys départementaux.

 

Nos élèves ont été classés 1er et 3ème sur l’ensemble de l’Académie pour 2010.