La SEGPA

L’Institution Jean-Paul II accueille un cursus de formation en SEGPA, sur l’ensemble du Collège.

 

La SEGPA : Section d’Enseignement Général et Professionnel Adapté.

   

Ouverte en 2000, la section accueille actuellement, au sein du Collège, 23 jeunes de 12 à 16 ans.

  

1. Entrer en SEGPA

 

La section S.E.G.P.A. accueille des élèves présentant des difficultés scolaires : ceux qui ne maîtrisent pas toutes les compétences attendues pour entrer en Collège et des élèves de Collège présentant des difficultés graves et persistantes ; elle accueille enfin des élèves handicapés dont les progrès sont significatifs.

 

Ces élèves de l’École ou du Collège présentent des lacunes importantes auxquelles n’ont pu remédier les actions de prévention, de soutien et d’aide. En revanche la SEGPA n’a pas vocation à accueillir les élèves au seul titre de troubles du comportement ou de difficultés de compréhension de la langue française.

 

Procédure d’admission :

 

Pour les élèves issus de l’École, la Commission Départementale d’Orientation vers les Enseignements Adaptés du second degré (C.D.O.E.A.) examine les propositions d’orientation vers les SEGPA transmises par les Écoles et les parents. Ceux-ci sont invités à participer à l’examen de la situation de leur enfant. La CDOEA émet un avis transmis aux familles pour accord. Les parents font savoir leur acceptation ou refus, dans un délai de 15 jours. L’avis de la CDOEA et la réponse des parents sont transmis à l’Inspecteur d’Académie pour décision.

 

Constitution du dossier : l’École ou le Collège d’origine du jeune travaille, avec la famille, à sa constitution.

   

2. Progresser en SEGPA

  

Les élèves de SEGPA sont des élèves de Collège à part entière. La formation qu’ils reçoivent est, à terme, professionnelle, avec une information sur les filières professionnelles accessibles, sur les possibilités d’emploi et sur les différents itinéraires possibles d’accès à la qualification.

 

Objectifs des deux cycles :

 

Cycle de consolidation : accueillir et faciliter l’adaptation.

En SIXIEME, on devient autonome et on aborde les enseignements technologiques.

 

Cycle des approfondissements : fortifier les apprentissages généraux et technologiques, engager l’orientation vers une formation qualifiante.

En CINQUIEME, on poursuit la formation générale et on réalise des objets concrets.

En QUATRIEME, on accède à plusieurs technologies et on travaille sur des supports professionnels. On découvre le monde du travail (visites d’entreprises, stages).

En TROISIEME, une formation professionnelle est réalisée dans les ateliers, elle permet d’élaborer un projet de formation. On passe le Certificat de Formation Générale (C.F.G.).

Depuis 2004, les résultats des élèves au CFG se situent entre 80% et 100% de réussite.

 

Le CFG, ce sont :

Des compétences évaluées tout au long de l’année en Mathématiques ;

Des compétences évaluées tout au long de l’année en Français ;

Un oral devant Jury en Vie Sociale et Professionnelle.

  

3. Les Professeurs en SEGPA

 

Actuellement, 7 Professeurs du Collège et 4 Professeurs de Lycée interviennent dans les quatre classes en plus des 3 enseignants spécialisés : Mme Charlotte Alempijevic, Mme Stéphanie Latroupe et M. Dominique Koehly.

   

Des projets interdisciplinaires sont menés au fil des quatre années du Collège. Un temps fort, chaque année : le voyage scolaire.

   

La Technologie peut être assurée par un professeur de Collège ou un professeur en Lycée.

 

En classe de Troisième : Les enseignements professionnels représentent 10 à 12 heures/semaine, pour 30 heures d’enseignement hebdomadaire. Ils sont assurés par les professeurs des Lycées La Providence en vente-logistique et cuisine et La Châtaigneraie en métallerie-soudure.

  

4. S’orienter en SEGPA

Les élèves issus de la classe de Troisième SEGPA doivent pouvoir accéder à une formation pour préparer un CAP.

Cette formation pourra être suivie :

– en Lycée professionnel (statut scolaire) ;

 en Centre de Formation des Apprentis (Une formation sous contrat d’apprentissagel – formation  par alternance – l’élève partage ses activités entre l’entreprise et le CFA) ;

en classe de formation qualifiante Segpa, en Erea / Lea (structure adaptée) ;

en maison familiale et rurale.

 

Le projet de formation de l’élève doit être réaliste, évolutif et en cohérence avec les réalités du bassin de formation. Le jeune, sa famille et son professeur principal travaillent ensemble à l’élaboration de ce projet de formation professionnelle. Les élèves de Segpa peuvent à tout moment, au vu de leur évolution et de leur intérêt sur saisine et décision de la CDOEA, bénéficier d’une réorientation.